Alerte décrets

Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà  un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Envoyer mot de passe

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Cette semaine à l'Assemblée

Dernier discours du Budget avant les élections

Affiché le mardi 27 mars 2018 (LCP InfoMatin)

Le ministre des Finances procédera à 16h à la lecture de sa politique budgétaire 2018-2019. Il aura droit à deux heures. Pour conclure, il présentera une motion proposant d’approuver la politique budgétaire du gouvernement. Évidemment, le ministre aura présenté les détails de son document aux médias à l'occasion d'un huis clos à compter de 9h au Centre des congrès de Québec.

 

Dès la fin du discours, les porte-parole du Parti québécois et de la Coalition avenir Québec, respectivement Nicolas Marceau et François Bonnardel auront droit à une brève réplique à chaud d'une dizaine de minutes.

 

Entre-temps, le président du Conseil du trésor, Pierre Arcand, aura déposé les crédits budgétaires. Le quart de ces crédits, qu'on nomme aussi les crédits provisoires, sera étudié demain en séance plénière au Salon bleu sur une période d'au plus cinq heures. C'est l'opposition officielle qui décide des ministres qu'elle veut interroger.

 

Le Courrier parlementaire© entend que l'étude des crédits dans les différentes commissions parlementaires d'une durée de 200 heures et qui s'étend sur deux semaines, selon l'horaire intensif, pourrait commencer le jeudi 19 avril, une date qui est encore sujette à changement.

 

Jeudi matin, après la période de questions, le porte-parole de l'opposition officielle Nicolas Marceau aura droit à sa véritable réplique de deux heures. Il sera bientôt suivi de son collègue de la CAQ. C'est ainsi que commencera le débat sur le budget. Les travaux des commissions seront suspendus pendant le discours du ministre des Finances et pendant celui du représentant de chaque groupe parlementaire.

 

Cette joute est d'une durée totale de 25 heures, dont les premières 13 heures 30 ont lieu au Salon bleu. Ensuite, en avril, le débat se poursuivra à la Commission des finances publiques pendant 10 heures et se terminera par une réplique au Salon bleu d'une demi-heure de l'opposition officielle et par une dernière réponse finale d'une heure du ministre des Finances.

-30-

Demande d'inscription

Inscription

Demande d'information pour abonnement

S'informer sur l'abonnement