Alerte décrets

Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà  un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Surcharge de travail lors des inondations

Masse salariale additionnelle pour 19 députés

Affiché le vendredi 16 juin 2017 (LCP InfoMatin)

En raison de la « surcharge de travail » durant les inondations survenues au printemps, 19 députés ont droit à une masse salariale additionnelle variant entre 1 000 $ et 14 800 $, selon une décision rendue le 1er juin par le Bureau de l’Assemblée nationale. Le montant total accordé est de 85 000 $.

 

« Les députés et leur personnel ont dû répondre à de multiples demandes de la part de leurs électeurs et des différents organismes de leur circonscription tant en regard des mesures à prendre que de leur admissibilité aux différents programmes d’aide aux sinistrés », explique-t-on pour justifier cette décision en vigueur depuis le début du mois.

 

Le BAN, formé de tous les partis représentés à l’Assemblée nationale, ajoute que « même si les inondations sont terminées, les députés et leur personnel continueront de répondre à diverses demandes de citoyens en lien avec les demandes d’indemnisations qui sont toujours en traitement ou à l’étape de révision ».

 

Le député libéral de Pontiac dans la région de l’Outaouais, André Fortin, a droit à 14 800 $. Son collègue libéral de Chapleau, Marc Carrière, lui aussi de l’Outaouais, a droit à 10 900 $. Monique Sauvé, elle aussi du PLQ dans Fabre à Laval, a droit à 9 200 $. La députée caquiste de Mirabel dans les Laurentides, Sylvie D’Amours, a droit à 9 000 $. Pour le reste des députés, les montants varient entre 1 000 $ et 5 900 $.

 

Notons que ces députés ont droit à ces montants pour l’exercice financier 2017-2018 « s’ils le jugent nécessaire et en font la demande ».

-30-

Demande d'inscription

Inscription

Demande d'information pour abonnement

S'informer sur l'abonnement