Alerte décrets

Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà  un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Produits non ligneux

Des occasions d’affaire à saisir

Affiché le lundi 12 février 2018 (LCP InfoMatin)

Le ministère des Forêts souhaite saisir les occasions d'affaire en lien avec les différentes productions non ligneuses, notamment les champignons forestiers, a indiqué en commission parlementaire son sous-ministre associé aux forêts, Ronald Brizard.

 

«On est à l'affût des opportunités, puis on est prêts à accompagner les promoteurs à la limite de nos moyens parce que ce n'est pas nécessairement dans le coeur de nos activités, mais être capable de recevoir les préoccupations des entreprises pour être capable de faire une gestion intégrée de cette ressource-là», a-t-il précisé.

 

Avec les travaux sylvicoles, dit-il, «un des objectifs, c'est créer de la valeur à partir de la forêt. Donc, le volume de bois, c'est une dimension, mais il y a des opportunités économiques qui peuvent être faites à partir de la même superficie. Donc, il n'y a rien d'incompatible entre aménager la forêt pour produire du bois puis aménager la forêt pour récolter des champignons».

 

Connaissance

L’enjeu dans ce dossier, «c'est un enjeu de connaissances», mentionne le sous-ministre associé. «Chaque type de territoire, chaque type de forêt peuvent, à la limite, avoir un type de champignon, et il y a des champignons qui sont associés aux feux de forêt. Donc, quand il y a un feu de forêt, il y a un type de champignons. Il y a des champignons qui sont associés aux forêts feuillues. C'est cette connaissance-là qu'il faut, tu sais, acquérir, partager.»

 

Restauration

C’est le vice-président de la Commission de l’administration publique, Jean-Denis Girard, qui souhaitait connaître la position du ministère à ce sujet.

 

Le député libéral constate le «potentiel économique» des produits non ligneux. «Les pays asiatiques sont friands de plusieurs types de champignons qui poussent dans nos forêts», illustre-t-il.

 

«On a des restaurateurs qui se spécialisent dans des produits vraiment locaux et qui cuisinent le champignon forestier que l'on peut cueillir en Mauricie. Et de plus en plus, bien, on cueille les champignons maintenant également en Abitibi.»

-30-

Demande d'inscription

Inscription

Demande d'information pour abonnement

S'informer sur l'abonnement